enfr

Le Cloaque


the_pit
Au plus profond des égoûts de la ville, errants dans des tunnels sans fins, vivent ceux que tout le monde préfèrerait ignorer. Rejetés par une société qui ne voit en eux que de répugnants monstres de foire, ces oubliés ont formé une parodie de cour, miroir difforme de la monarchie victorienne et du monde du dessus.
Les Freaks attendent l’heure où ils pourront se venger et prendre le contrôle de la ville. Le retour du Cloaque à la surface de Londres risque de bousculer les habitudes bien tranquilles des habitants du dessus.

On trouve toutes sortes de créatures dans le Cloaque, résultats ratés d’expériences diaboliques, criminels en rupture de ban, êtres difformes et contrefaits ou simples inadaptés sociaux en marge de la société, tous ces parias ont trouvé refuge dans les égoûts de Londres au sein d’une société structurée à l’image de celle du dessus, mais avec des mœurs beaucoup moins « civilisées ».
Dans les profondeurs du cloaque, le Duke règne sur les Freaks et régente la vie du sous-sol londonien en monarque absolu. Les Freaks sont craints de tous et sont réputés sans foi ni loi. Et si certains parmi eux n’aspirent qu’à retourner vivre en paix à la surface, d’autres, de plus en plus nombreux, ne parlent que de vengeance et de révolution. Bien qu’ils furent en l’occurrence manipulés, ce fut d’ailleurs aux Freaks que fut attribué l’attentat de 1885 qui laissa la Reine infirme et grabataire.

Il est particulièrement risqué pour les habitants du dessus de descendre trop profondément dans les égoûts, car on entre alors véritablement dans le domaine des Freaks. Ces profondeurs immondes sont tout ce qu’il leur reste, et il est hors de question pour eux que les habitants de la surface viennent s’immiscer dans leurs affaires, tout comme il est pratiquement inconcevable de croiser un Freaks en plein jour dans les rues de Londres.

« Approchez, Mylady, approchez, Mylord ! Venez admirer à la fois le plus monstrueux des hommes et la plus extraordinaire des bêtes ! Car celui que vous pourrez observer pour la modique somme de 2 shillings est un monstre polycéphale ! Pesant plus de 380 livres, ses cris vous glaceront le sang et vous poursuivront pendant des nuits entières… Approchez, Ladies and Gentlemen, approchez !
Oui, voilà un billet, Sir, vous ne le regretterez pas… Comment ? Mais bien-sûr que cette chose est vivante, je l’ai capturée moi-même dans les entrailles de la ville ! Par ici, je vous prie… »

Propos tenus par un charlatan aux abords de Mitre Square dans le quartier de Whitechapel .

Top